Les pièges à éviter en assurance voyage.

Écrit par AR Assu-Risques le 19 octobre 2017

Les pièges à éviter en assurance voyage.

Les pièges à éviter en assurance voyage

Voici quelques conseils d’un cabinet d’assurance voyage où en tant que courtier d’assurance voyage, notre talent est de savoir décoder les polices d’assurance voyage.

La plus grande erreur qu’on voit, c’est la trop grande confiance des voyageurs qui croient qu’ils n’ont pas besoin d’une assurance voyage personnalisée parce qu’ils en ont déjà une, sur la carte de crédit, sur l’assurance collective, sur l’assurance collective de leur épouse, sur la carte d’association, à son ordre professionnel, etc.

La seconde erreur est de ne pas s’informer. QU’EST-CE QU’IL Y A DANS UNE ASSURANCE VOYAGE? L’assurance voyage inclut quoi? La plupart des gens ignorent la réponse. Ceci étant dit, si vous téléphonez pour vous informer, que devez-vous demander?  Voici la réponse.

LES DÉTAILS ÉVITERONT LA CATASTROPHE

Quels détails faut-il savoir avant de partir ?

Premièrement, il faut savoir que toutes les assurances voyage ont des exclusions, limitations et restrictions. TOUTES. Quand arrivera le moment de payer une facture d’hôpital en voyage, vous ne voulez pas entendre le mot «exclu». Il faut savoir lire et comprendre les exclusions avant de partir. 

Deuxièmement, les assurances voyage de groupe, collectives et celles sur cartes de crédit ou ordre professionnel ne sont pas mauvaises, mais il faut comprendre qu’elles ne sont pas ajustées. Ces assurances voyage s’adressent à un public général. Hommes, femmes, jeunes, vieux, familles, sportifs, personnes en affaires, voyageurs avec des maladies chroniques. Bref, les assurances voyage fournies dans un groupe sont par défaut générales. Elles n’ont pas le choix d’inclure un paquet de limites afin de se protéger face à trop de réclamations. Il faut prévoir que de telles assurances voyage générales ont souvent plus d'exclusions.  

Troisièmement, attention à la tentation tout à fait humaine que nous avons tous, de vouloir s’éviter une facture en achetant, «ah non pas encore», une autre assurance voyage. Il faut téléphoner et demander le prix d’une assurance voyage spécifique à votre voyage. Souvent le prix est peu dispendieux pour voyager l’esprit tranquille. 
Ces détails en tête, vous aurez déjà fait un bon pas vers la bonne police d’assurance voyage.

CIBLER LES LACUNES DANS LE CONTRAT D’ASSURANCE VOYAGE

Je vous invite à penser comme un courtier d’assurance voyage. Ce qui est couvert et assuré est de moindre importance, car à la fin ce sera une bonne nouvelle. Le plus important, est de savoir ce qui est non couvert et qui risque d'être une mauvaise nouvelle au moment de la réclamation d’assurance voyage. 

Identifier les lacunes est la base de travail du courtier d’assurance voyage. La première chose que les gens nous disent après «bonjour» est souvent de dire «j’ai déjà une assurance voyage, mais…»

Mais l’assurance voyage de ma carte de crédit n’a pas pu me confirmer à 100%. Mais les ressources humaines à mon travail n’ont pas pu me répondre. Mais la réponse obtenue était floue. Mais ma passion sportive est un sport exclu. Mais. Mais. Mais.    

Au-delà des dates de voyage, du pays visité, le courtier d’assurance voyage ou le professionnel à qui vous vous adressez pour votre assurance voyage doit absolument vous demander ce que vous irez faire en voyage, le but du voyage, pourquoi, comment et autres questions.

  • Si vous n’entendez PAS ces questions, c’est signe que le professionnel va trop vite et est en voie de vous vendre un bon prix d’assurance voyage au lieu d’une bonne assurance voyage à bon prix.   
  • Si vous entendez ces questions, c’est signe que le professionnel analyse votre voyage et tente de cibler vers quel assureur ne PAS vous assurer, car vous seriez victime de lacunes, il tente de trouver le bon assureur avec la bonne assurance voyage au bon prix.

Pourquoi est-ce que le courtier d’assurance voyage doit aller plus loin que des questions de base? Parce que les pièges sont dans les circonstances qui génèreraient une réclamation. Supposons que vous allez courir un demi-marathon aux USA, même si ce ne sera que de la simple course à pied, vous participerez à une «compétition» et si le mot «compétition» apparaît dans les exclusions, l’assureur aura le droit de ne pas rembourser vos factures, exemple, lors d’une fracture de la cheville en posant le pied sur le bord d’un nid de poule.  

ÉVITER QUE L’ASSURANCE VOYAGE SOIT LE PIRE SOUVENIR DE VACANCE

Notre métier est de savoir lire les polices d’assurances voyage, savoir poser les bonnes et trouver le bon plan d’assurance voyage pour éviter : soit des clauses inutiles et une assurance voyage trop chère ou soit une assurance voyage trop de base qui vous laisserait tomber en cas de réclamation. 

Le courtier d’assurance voyage sait comment interpréter les petites clauses. Il aura posé les bonnes questions et pris le temps de comprendre votre type de voyage et vos besoins pour trouver le juste milieu entre le prix et les protections pour éviter les pièges en assurance voyage qui est un contrat légal rempli de détails.

Bienvenue !