10 trucs pour s’en sortir : L’assurance voyage, la plus problématique des assurances

Écrit par Assu-Risques le 17 août 2017

10 trucs pour s’en sortir : L’assurance voyage, la plus problématique des assurances

Elle se vend sous différentes bannières et déclinaisons.

L’assurance voyage est distribuée et vendue parfois à votre institution bancaire, soit en option sur la carte de crédit. Soit elle est incluse dans votre assurance collective ou celle de votre conjoint ou conjointe. Vous en retrouvez aussi à l’agence de voyage, au club automobile, à votre association de retraite, chez le courtier ou chez l’assureur.

La protection est soit annuelle, soit par voyage. Parfois globale, parfois de base. Toujours avec certaines exclusions, surtout en cas de conditions médicales à votre état de santé, en plus d’avoir des exclusions à l’égard de la raison de votre voyage, selon s’il s’agit d’un voyage d’affaires, pour études ou activités sportives.

Le voyageur se retrouve face à une multitude d’offres, dans un labyrinthe de petites clauses et de conditions qui confondent la personne désireuse de voyager en sécurité.

Comment s’y retrouver ?

 

10 trucs pour identifier si votre assurance voyage vous convient

  1. Si vous avez un peu de temps, lisez la page des exclusions générales.
  2. Est-ce que l’assurance exclue: l’accident automobile, test sanguin et rayon-X?
  3. Y a-t-il des paiements d’indemnités à pourcentage dans la police?
  4. Est-ce que l’assureur a des listes d’hôpitaux, exemple paye t’il l’hôpital privé?
  5. Quels sont les sports exclus, est-ce que le mot «compétition» est une exclusion?
  6. Y a-t-il une limite d’indemnité par jour? Sur les frais d’hôpital ou infirmier?
  7. Si c’est sans franchise sur l’assurance, y a-t-il une franchise aux médicaments?
  8. Y a-t-il une limite de jours assurés hors Québec ?
  9. Est-ce que l’assureur permet un mix ou duo de sa police avec un autre assureur?
  10. Est-ce que l’assureur oblige de téléphoner AVANT d’engager des frais médicaux?

 

D’où vient le labyrinthe d’offres ?

En temps normal, une panoplie d’offres signifie plus de choix et un meilleur pouvoir d’achat. Malheureusement, ce n’est pas le cas en matière d’assurance voyage car l’assurance voyage est un contrat d’adhésion.

Un contrat d’adhésion signifie qu’il est à prendre ou à laisser. On ne peut pas y négocier les clauses constitutives.

Techniquement, l’assurance voyage est une sous-catégorie de l’assurance de personne (assurance vie) et distribuée par un représentant en assurance contre la maladie ou les accidents ou par un certifié en assurance de personne.

Légalement, au Québec les métiers d’assurances sont encadrés par l’Autorité des Marchés Financiers (AMF) et par deux chambres professionnelles. Dans la réalité du marché actuel, le Québec permet que l’assurance voyage soit vendue sans exigence de permis d’assurance, sans exigence de formation continue.

Le résultat est que le consommateur achète des assurances voyage parfois de certifiés, parfois d’intermédiaires ayant une connaissance limitée de l’assurance, vous pouvez même acheter de l’assurance voyage sur internet sans conseils.

Aucune entreprise ne tente volontairement de vous coincer avec un mauvais produit.

Mais comme c’est un contrat d’adhésion, vous achetez l’assurance voyage conçue selon les assureurs et leurs choix.  

Les 10 trucs mentionnés précédemment vous aideront à cibler une assurance voyage à VOTRE choix.