Voyages, vacances et aventure
Snowbirds

Passer l'hiver sous le soleil (snowbirds)

L’expression « retraités migrateurs » ou « snowbirds » désigne les citoyens du Québec, majoritairement des retraités, qui désirent passer une partie de l’hiver sous le Soleil. Que ce soit partout dans le monde entier et tout particulièrement aux États-Unis, là où les frais médicaux sont reconnus être élevés. Sachez que la RAMQ ne couvre qu’un faible pourcentage des frais hospitaliers et médicaux d’urgence.

L’assurance voyage devient une protection précieuse, car plus longtemps vous êtes en voyage, plus vous êtes hors du Québec un grand nombre de jours consécutifs, plus il risque effectivement de survenir une situation d’urgence.

Les conditions d’une assurance voyage varient beaucoup pour des voyages prolongés et pour les personnes de plus de 59 ans. Dans cette circonstance, plus que dans toute autre, il devient primordial de considérer le prix de l’assurance en fonction des exclusions, des restrictions, des règles d’admissibilité et du type de produit qui vous sera vendu.

Non pas que les assureurs désirent tendre des pièges aux assurés, mais certains assureurs, dans le but d’offrir une prime réduite à leurs clients ajoutent des exclusions pour réduire leur risque de payer une indemnité.

Voici quelques obstacles qui existent chez certains assureurs et pour lesquels vous seriez peut-être prêt à payer un peu plus pour ne pas avoir à subir ces conditions.

  • L’assureur a des listes d’hôpitaux ou non?
  • Aux États-Unis, un ambulancier vous dit être tenu de vous emmener à l’hôpital le plus proche de l’accident, c’est un hôpital privé. Votre assureur payera ou non?
  • Votre assureur vous dit que l’assurance voyage s'avère sans franchise, mais une franchise de 5 $/médicament/jour vous sera exigée en cas d’hospitalisation. Est-ce réellement une assurance sans franchise ?
  • Certains assureurs ne paient pas les rayons X, ni les tests médicaux.
  • Avez-vous besoin d’une assurance bagages?
  • Le sauvetage est inclus ou non?
  • L’agent ou l’analyste (souhaitant vous vendre une assurance voyage) connaît-il ses exclusions ou non ? Peut-il vous les dicter rapidement et sans incertitude ?
  • L’assureur a-t-il une phrase imprécise ou ambigüe, qui se lit comme suit : « vous pourriez ne pas être couvert ». Quel est le but d’acheter une assurance où vous « pourriez » ne pas être indemnisé en cas d’urgence ? Ne serait-ce pas préférable d’avoir des conditions claires et savoir exactement ce qui s'avère couvert et ce qui ne l'est pas ?

Si vous avez maintenant accumulé assez de notions sur vos avantages dans le but de vous protéger avec nous, vous êtes presque prêt à partir.

Obtenez une
soumission
maintenant
Demandez une soumission

Appelez-nous dès maintenant

Appelez-nous dès maintenant

Bon à
savoir
Tout savoir
Devenez amis Facebook

Trouvez des trucs de préventions, astuces pour vous protéger, des liens utiles pour vos voyages, etc.

Facebook

L'assurance est complexe. Protégez-vous auprès d’un courtier d’assurances d'expérience !

Nous contacter